Tendances alimentaires : les bonnes idées à piocher !

 

Impossible d’être passé à côté des grandes tendances alimentaires en vogue en ce moment : alimentation végétarienne, végétalienne (Vegan), sans gluten, Un des indicateurs de ces modes est sans aucun doute le nombre de livres qui sort sur ces sujets, si vous promenez des fois dans le rayon culinaire de votre librairie.

Sans tomber dans les extrêmes en supprimant de manière radicale un certain nombre d’aliments, pourquoi ne pas explorer ces tendances, pour y piocher de bonnes idées à intégrer dans une alimentation variée ?

J’appelle ça l’alimentation de la voie du milieu, c’est à dire trouver un juste milieu entre :

  • être accro à sa ration de viande quotidienne et la supprimer radicalement de son alimentation
  • la consommation du tout industriel et le tout naturel
  • s’interdire totalement le gluten par effet de mode et nier tout problème lié à leur consommation.

Je vous propose un aperçu de 3 grandes tendances alimentaires, et des découvertes que j’ai faites en m’y intéressant. Vous verrez qu’en piochant un peu dans chaque, cela donne plein d’idées de nouveaux ingrédients à découvrir pour diversifier son alimentation : diversité des nutriments apportés, mais aussi diversité des saveurs pour le plaisir des sens

 

L’alimentation végétarienne

> Le b.a.-ba

Une personne végétarienne ne consomme pas de viande, poisson, ni fruit de mer.

Les motivations peuvent être multiples : protection et le respect de la vie des animaux évidemment, santé (certains mettent en avant le fait que l’organisme de l’homme ne serait pas fait pour digérer la viande, la supprimer de son alimentation nous ferait gagner en énergie), lutter contre la faim dans le monde (utilisation d’une grande partie des protéines végétales pour l’élevage bovin), protection de la planète (impact environnemental de l’élevage), entre autres.

> Les bonnes idées à piocher

J’ai testé le végétarisme, curieuse de découvrir une nouvelle façon de m’alimenter. Ca a été pour moi un plaisir que de goûter des aliments que je n’avais jamais consommés auparavant. J’ai découvert par exemple :

 

  • les lentilles, vertes ou corail, mes préférées car elles cuisent plus vite. Je les fais cuire avec des légumes hâchés, par exemple carottes et épinards. Ce qui est génial c’est que l’on peut consommer le plat chaud, ou froid en salade, c’est délicieux !
  • les céréales dans toutes leur diversité : quinoa, boulgour, sarrasin, oui il y a autre chose que les pâtes dans la vie !
  • les algues : là j’avoue, j’ai hésité avant de me lancer mais au final j’ai adoré : j’utilise les paillettes d’algues séchées dans une omelette par exemple, ou je fais des toasts pour l’apéritif avec du tartare d’algues, les invités adorent !
  • le soja, sous toutes ses formes : protéines de soja, tofu aux herbes pour mes salades d’été, tofu soyeux dans les gâteaux, les yaourts au soja, les steaks au soja les utilisations du soja sont infinies !
  • les pois cassés : je les utilise surtout pour faire de la purée ou de la soupe, j’étais un peu réticente (des souvenirs d’enfance ?), mais ils sont maintenant adoptés !
  • les graines : lin, courge, sésame, tournesol pour apporter du croquant dans les salades.
  • les graines germées, mes préférées : les graines d’alfalfa (je ne les fais pas germer moi-même, je les achète toutes prêtes au rayon frais dans les magasins bio) pour agrémenter mes salades. Elles contiennent les 8 acides aminés essentiels pour l’homme, et sont très riches en vitamines et minéraux !

 

L’alimentation végétalienne

> Le b.a.-ba

Une personne suivant une alimentation végétalienne, ne consomme pas de viande, poisson, fruit de mer (comme un végétarien) mais supprime en plus de son alimentation tout produit venant des animaux. Exit donc les produits laitiers, les œufs, le beurre, le miel,

Nota: On parle aussi de régime « Vegan », ce qui veut dire végétalien en français. Mais en fait, plus qu’un régime alimentaire, être Vegan, c’est un mode de vie, c’est à dire qu’une personne Vegan exclut tous les produits venant des animaux, à la fois dans son alimentation, mais aussi dans sa vie quotidienne : ne porte pas de cuir, de laine, etc.

> Les bonnes idées à piocher

Là encore, plutôt que d’aller vers l’extrême en supprimant tous ces produits de mon alimentation, je favorise la voie du milieu. Donc oui, je consomme des produits venant des animaux, par contre je m’efforce d’acheter responsable, c’est à dire des produits qui me certifient que les animaux sont élevés dans les meilleurs conditions possibles : par exemple des poules élevées au grand air, et non pas entassées à 60 dans une cage et dopées à coup d’antibiotiques (code 0 ou 1 sur l’étiquettage des oeufs).

Cela dit, il y a d’autres raisons, autre que la protection des animaux, qui peuvent mener à manger végétalien. Par exemple pour réduire son cholestérol. On sait que la consommation des jaunes d’œuf est à limiter pour maîtriser son cholestérol, le beurre également, qui est en plus riche en graisses saturées.

Du coup, cela peut être intéressant pour notre santé de chercher une alternative (non systématique voie du milieu ) à ces produits du quotidien, pour varier les nutriments et diminuer l’apport de cholestérol.

Et cela m’a encore amené à faire de belles découvertes, comme par exemple :

 

  • les purée d’oléagineux (noisettes, amandes) pour remplacer le beurre sur les tartines du matin ou dans les gâteaux, elles contiennent moins de matière grasse que le beurre, vitamines et minéraux, et sans acides gras saturés ! Beaucoup plus intéressantes donc sur le plan nutritionnel ! (et surtout c’est tellement bon :D)
  • les surprenantes graines de chia qui remplacent les œufs dans les gâteaux : elles sont riches en fibres, en anti-oxydants, en vitamines et minéraux, en oméga 3 et 6, rien que ça c’est à la mode, de nombreuses stars les ont adoptées, et on les retrouve en tête de gondole dans les magasins bio. A tester !!
  • les laits végétaux : avoine, amande, soja, riz, que d’alternatives au lait de vache sans lactose ni cholestérol ! Je les utilise avec du muesli le matin, ou dans les préparations sucrées, encore une fois, de nouvelles saveurs à découvrir !

 

L’alimentation sans gluten

> Le b.a.-ba

Le gluten est une protéine présente dans certaines céréales : le seigle, l’avoine, le blé, l’orge, et leurs dérivés (kamut, épautre). Un moyen mnémotechnique pour les retenir : la première lettre de chaque donne SABOKE. Il n’y a donc pas de gluten dans les pommes de terre par exemple.

Le gluten donne de l’élasticité aux pâtes, ce qui permet de les travailler facilement, et qui leur permet de lever. Donc oui, ça ne se retrouve que dans quelques céréales, mais le problème, c’est que dans notre alimentation moderne ces céréales sont présentes dans de très nombreux aliments de notre vie quotidienne : pain, pâtes, gâteaux, biscuits, pâtes à tarte

Alors pourquoi supprimer le gluten de son alimentation ?

Certaines personnes ont une forte allergie au gluten, c’est la maladie coeliaque. Ils doivent complètement supprimer le gluten de leur alimentation. D’autres ont une sensibilité au gluten, qui peut provoquer par exemple des désordres intestinaux. Cela ne concernerait pas plus d’1% de la population. Et puis enfin il y a l’effet de mode, les stars s’y sont mises, alors forcément Les arguments sont une meilleure vitalité, perte de poids, confort digestif. Notre blé moderne, modifié pour des raisons de productivité, serait moins digeste. Pour en savoir plus, je vous conseille cette interview de Laurence Salomon pour Bjorg, très intéressante, qui détaille le sujet.

> Les bonnes idées à piocher

Supprimer le gluten de son alimentation est très contraignant, et difficile à gérer socialement (comme pour les 2 tendances vues précédemment d’ailleurs). Donc là encore, la bonne idée semble être d’adopter la voie du milieu : sans le supprimer radicalement, n’aurions nous pas intérêt vus les faits énoncés, à réduire notre consommation de blé tellement présent dans notre alimentation quotidienne, au profit d’autres céréales ? C’est à dire, prôner la diversité

Pour réduire la consommation de blé, il y a plein d’alternatives à découvrir, comme par exemple :

  • la farine de châtaigne, dans les gâteaux, les pains
  • la farine de riz, dans les crêpes par exemple
  • la farine de sarrasin, pour faire des galettes au sarrasin
  • la farine de pois chiche
  • la farine de coco
  • la fécule de maïs
  • mais aussi le quinoa, la polenta,

 

En conclusion

Un mot clé : la CU-RI-O-SI-TE !!

En étant curieux de ces nouvelles tendances, et sans tomber dans des extrêmes, il y a plein de bonnes idées à piocher pour varier notre alimentation. Alors pourquoi ne pas intégrer de temps en temps ces aliments dans vos repas, sans dire adieu à la viande, toujours dans la philosophie de la voie du milieu ? Cela vous apportera une vraie diversité de saveurs dans votre assiette, une variété de nutriments, et une étendue infinie de nouvelles recettes à explorer (je partagerai avec vous toutes les miennes, OF COURSE )

Alors, cela vous tente ?

Laisser un commentaire